DES SAISONS A EMPORTER



S’habiller c’est être nu. Dévoiler son corps, ses goûts, son esprit et ses choix. C’est donc se dévêtir que de se vêtir. Peu à peu. Le corps y est révélé, mais de l’intérieur, à partir de l’intime et vers le monde et les yeux. Savoir choisir ses vêtements, c’est un effeuillage inversé.

Dans la boutique Othilie, on choisit ses vêtements, c’est à dire son corps, sa nudité, son dévoilement. On y décide de son apparence, doucement, dans la pénombre du magasin, la disponibilité et le calme qui y sont un don. On décide de la couleur de sa propre peau, de la forme à donner au monde, de ses courbes et de son teint. Les saisons y sont une collection, votre décision.

C’est un endroit où l’on choisit les couleurs de son monde, les étoffes, le mariage entre soi et la lumière.

Il faut donc y aller dans cet esprit : c’est un lieu où on choisit son monde, son corps. On en ressort dévoilé, exposé comme la fleur ou la feuille, disposé à reprendre la lumière autour de soi et à partager avec les yeux.

J’y aime la touche de mon amie, sa discrétion, sa légèreté et sa disponibilité aérienne. On n’y insiste pas pour que vous y achetiez, mais pour que vous vous y retrouviez.

Kamel Daoud journaliste, écrivain, prix Goncourt des Lycéens 2015 et.... mon ami de toujours.